Accueil > Restaurations > Parc de la chêneraie
Ar.234- Restauration d'un blockhaus 506d à la Hume

En 1942, l'importance de la capitale girondine en tant que port d'importation et base pour les sous-marins, rendait un débarquement des alliés possible à hauteur du Bassin d'Arcachon. Le point d’appui du mur de l'atlantique, numéroté 234 dans le secteur Arcachon, était donc capital pour l’état-major allemand car il permettait de contrôler la seule route reliant Arcachon à Bordeaux. L'occupant n'hésitera pas à faire raser la villa du canal pour bâtir à la place, en 1943, trois ouvrages bétonnés :

  • Un abri pour loger dix hommes de troupe (plan type 621);
  • Un abri pour canon anti-char de 4,7 cm (plan type 506d);
  • Un petit abri pour un homme appelé Tobrouk.

Avant l'ouverture du Parc de la Chêneraie au public en février 1989, les bunkers seront couverts de terre, de plantations et de végétation afin de les maquiller. Aujourd'hui ces ouvrages longtemps cachés se dévoilent de nouveau à nous et nous racontent l'histoire de Gujan-Mestras et de la seconde guerre mondiale.



Ar.234 – Des travaux pour préserver la casemate 506d de la Hume ? PDF Imprimer Envoyer
Samedi, 08 Octobre 2011 00:00

Faisant suite à l'étude intérieure du blockhaus de type 506d effectuée fin 2009, les travaux de sauvegarde, annoncés avant l’été 2010, ont été finalement reporté, officiellement, pour s'intégrer dans un projet participatif de réaménagement du Parc de la Chêneraie.

Depuis cette décision, des efforts réguliers et significatifs ont été faits pour valoriser le patrimoine floristique et faunistique du Parc de la Chêneraie, ce qui est parfaitement louable, malheureusement rien a été entrepris pour le patrimoine historique du Mur de l'Atlantique.

 

Néanmoins, depuis le mois de septembre 2011, la politique de la ville semble s'infléchir. Marie-Hélène DES ESGAULX, sénateur-maire de Gujan-Mestras, qui a rencontré le président de notre association à deux reprises sur le site, s'est engagée à nous aider.

Le GRAMASA maintient ses objectifs pour cet ouvrage :

- Dégager et sécuriser l’entrée ;

- Assainir le blockhaus pour arrêter sa lente dégradation ;

- Réaliser une fouille de la fosse à douilles et poursuivre l'étude intérieure de l'ouvrage ;

- Informer le public sur l'histoire de ce patrimoine notamment en organisant des visites guidées du site en partenariat avec l'office de tourisme de la ville du Gujan-Mestras.

 

Ces blockhaus s'imposent à nous. Comment en faire un atout tout en les intégrant au mieux dans l'environnement du Parc ?

Notre association réfléchit à cette problématique depuis 2009.

Ci-dessous deux esquisses d'Alain Truchot membre du GRAMASA.

 
Ar.234 - Résultats de l'enquête sur le devenir des blockhaus de la Hume PDF Imprimer Envoyer
Jeudi, 28 Juillet 2011 18:30

Dans le cadre des JEP de septembre 2010 organisées  à Gujan-Mestras, notre association a proposé, dans une cabane du port de Larros, une exposition sur les ouvrages du Mur de l'Atlantique situés à la Hume. Nous avons souhaité, à cette occasion, interroger les nombreux visiteurs sur le devenir des blockhaus du Parc de la Chêneraie.

 

Plus d'une centaine d'entre eux ont pris le temps de compléter notre questionnaire. Nous avons, ensuite, poursuivi ponctuellement cette enquête, comme par exemple lors de la conférence sur l'histoire des blockhaus du Parc de la Chêneraie, organisée par Jacqueline Legrand pour les membres de l'association "Barbots de tout temps".

Au final, 210 personnes se sont prononcées sur le sujet dont plus de la moitié était gujanaises.

 

Pour recevoir les résultats détaillés de l'enquête, contactez nous ...

 



Q1 : Pensez-vous que ces blockhaus sont rentrés désormais dans notre patrimoine ?

Q2 : Êtes-vous pour la préservation des deux blockhaus afin d'arrêter leur lente dégradation ?

Q3 :  Voulez-vous la mise en place de panneaux explicatifs près des blockhaus ?

Q4 :  Êtes-vous pour la valorisation et la réhabilitation des deux blockhaus (nettoyage et aménagement intérieurs) comme témoin de la guerre 39/45. Faire connaître à la jeune génération le pourquoi du comment ?

Q5 :  Êtes-vous intéressés par la suite pour une visite guidée à l'intérieur des blockhaus ?


JEP 2010, Alain Privat présente la maquette de la casemate de la Hume qu'il a réalisé à partir des photos d'archives (SHD Vincennes) mises à jour par le bunkerarchéologue Jean-François Laquièze, également membre du GRAMASA.

Pendant tout le week-end les visiteurs vont se prêter au jeu du QCM.

 
Ar.234 - Nov. 2009 - Etude préliminaire de la casemate pour canon anti-char PDF Imprimer Envoyer
Dimanche, 22 Novembre 2009 00:00

C’est avec l’accord de Madame le Sénateur-Maire de Gujan-Mestras que s’est déroulée cette étude intérieure d’une casemate très rare de type 506d pour canon anti-chars de 4,7 cm Skoda.

Après l’ouverture et la sécurisation de l’entrée par les services techniques de la ville, six membres de l’association se sont relayés pendant tout un week-end pour :

- Faire un état des lieux ;

- Faire l’inventaire du matériel d’origine encore présent ;

- Faire une couverture photographique et vidéo ;

- Prendre les mesures complètes ;

- Relever la position et la nature des éléments significatifs : Lits, armoires, ventilateurs, poêle de forteresse, portes, sortie de secours, système d’obturation du créneau, trémie, rotule, etc ;

- Etudier les circuits d’eau, d’air et électriques ;

- Appréhender les possibilités de travaux de sauvegarde et de valorisation.

Quelques jours plus tard  paraissait un article dans le Sud Ouest et la dépêche du Bassin sur cette nouvelle action du GRAMASA.

 
«DébutPréc12SuivantFin»

JPAGE_CURRENT_OF_TOTAL
 

Identification

Réservé aux membres du GRAMASA